Effets indésirables

Aérophagie et PPC : comment gérer les ballonnements pendant le traitement de l’apnée ?

Le traitement pour l’apnée du sommeil est très efficace et indolore mais peut parfois générer des effets indésirables, tels que l'aérophagie. Retrouvez ici nos conseils pour diminuer votre inconfort.
aerophagie sous traitement PPC

L’œsophage est doté d’une valve qui s’ouvre lorsque vous avalez. Il arrive parfois que cette valve s’ouvre ponctuellement sous la pression de l’air insufflé pendant votre sommeil par votre machine de pression positive continue. De l’air pénètre ainsi dans vos voies digestives, ce qui provoque des ballonnements, flatulences, éructations et autres symptômes gênants et inconfortables. C’est ainsi qu’aérophagie et PPC peuvent être liées. Comme la sécheresse buccale ou nasale, l’aérophagie fait partie des potentiels effets secondaires du traitement contre l’apnée du sommeil par PPC. Ce phénomène n’est cependant pas observé systématiquement et il existe des solutions pour diminuer le problème.

Qu’est-ce que l’aérophagie, l’un des effets secondaires potentiels d’un traitement pour l’apnée du sommeil ?

L’aérophagie est l’un des effets secondaires potentiels qui se manifeste surtout au début d’un traitement par pression positive continue contre l’apnée du sommeil, et particulièrement le matin. Il s’agit d’un problème bénin d’un point de vue médical. Cependant, si l’effet sur la santé est faible, les conséquences sur le confort du patient sont significatives. Selon que l’air reste dans les voies digestives hautes ou gagne les intestins, les patients alliant aérophagie et PPC peuvent en effet souffrir de :

  • ballonnements ;
  • flatulences ;
  • éructations ou rots ;
  • reflux ;
  • gargouillements d’estomac.

Ces effets sont dus à l’ingurgitation d’air qui entre dans les voies digestives au lieu des voies respiratoires. La valve qui garde l’entrée de l’œsophage est en effet sensible à la pression. Or, la pression est justement le pilier de l’efficacité d’un appareil de PPC pour maintenir les voies respiratoires ouvertes.

Pourquoi le port d’un masque et l’utilisation d’un appareil de PPC peuvent-ils générer de l’aérophagie ?

Plusieurs explications permettent de comprendre pourquoi un dispositif de PPC provoque ces troubles au niveau digestif. Les causes les plus courantes sont à rechercher dans les réglages de la pression de l’appareil et dans les caractéristiques de certains patients.

Un réglage inadapté de la pression délivrée par la machine

Votre machine délivre peut-être plus de pression que vous n’en avez besoin à un moment donné au cours de la nuit. Une fois que tout l’air possible a pénétré vos poumons pour faciliter la respiration, le surplus ne peut que gagner les voies digestives, provoquant les effets secondaires indésirables en cause.

Si la pression est au contraire insuffisante, il se peut que vous tentiez d’inspirer davantage d’air dans votre sommeil pour surmonter les obstructions de vos voies aériennes. Une partie de l’air inspiré très rapidement peut être détourné vers les voies digestives au niveau de l’œsophage.

Il est également possible que vous ayez du mal à expirer face à la pression d’air constante fournie par l’appareil de PPC. Si l’expiration vous paraît très difficile, elle peut provoquer une sensation d’étouffement ou une anxiété importante. Lorsque vous paniquez, vous êtes susceptible de commencer à hyperventiler, et ceci peut conduire à avaler de l’air de manière indésirable.

Des patients plus susceptibles de souffrir de problèmes de ballonnements

Certains patients sont davantage exposés aux problèmes d’aérophagie lors du traitement par PPC. C’est notamment le cas des patients équipés d’un masque nasal, qui respirent ponctuellement par la bouche. Un nez bouché incite aussi à respirer par la bouche pendant le sommeil.

Aérophagie et PPC : comment diminuer le problème ?

Aérophagie et PPC entraînent une perte de confort dans la vie quotidienne. Cependant, un dispositif de pression positive continue est un traitement à suivre, pour la plupart des patients, toute leur vie pour profiter de son efficacité et préserver sa santé à long terme. Mieux vaut en parler à votre médecin et à votre SomniCoach afin d’identifier les réglages optimum de pression sur la machine plutôt que de délaisser son traitement.

Optimiser les réglages de la machine pour éviter la sensation de ventre ballonné

Pour éviter les effets secondaires de l’aérophagie, la première étape consiste à contacter votre SomniCoach afin de vérifier que le réglage de la pression correspond bien à la prescription médicale. Puis, échangez avec votre médecin au sujet de vos difficultés afin qu’il détermine le niveau de pression optimum pour vous, équilibrant les besoins de pression pour éviter les apnées, mais également les effets secondaires résultant de la pression.  Il est normal que des ajustements soient nécessaires en début de traitement ! Nous vous conseillons également de vous exercer à respirer lentement et profondément lorsque vous utilisez l’appareil tout en insistant sur l’expiration complète, afin d’habituer votre corps à respirer avec la pression positive continue.

Un masque adapté en cas de respiration buccale

En cas de respiration buccale avérée, votre médecin pourra vous prescrire un masque facial, ou naso-buccal, dont la bulle couvre à la fois le nez et la bouche. Avec ce type de dispositif, la respiration naturelle est possible aussi bien par le nez que par la bouche.

Faire appel à un prestataire spécialisé en apnée du sommeil pour maximiser les bénéfices du traitement par PPC

Faire le bon choix de masque et d’appareil, régler précisément la pression, identifier les causes de vos problèmes de ballonnements sont autant de compétences spécifiques que seul votre médecin accompagné d’un prestataire spécialiste de l’apnée du sommeil maîtrise pleinement. Grâce à sa fine connaissance des masques, dispositifs et technologies du marché, SomniPlanet est en mesure de vous apporter l’expertise nécessaire à votre bien-être en liaison directe avec votre médecin spécialiste du sommeil.
L’aérophagie est un effet secondaire indésirable observé chez certains patients, en particulier en début de traitement. Pour que vous n’ayez pas à choisir entre confort au quotidien et santé à long terme, SomniPlanet est à vos côtés dès l’installation de votre matériel et durant toute la phase d’adaptation, qui nécessite parfois quelques ajustements, puis vous accompagne de manière efficace au long cours.