Traitement par PPC

Au secours, je ne supporte pas mon masque de PPC contre l’apnée !

Le traitement pour l’apnée du sommeil se compose d’un appareil insufflant de l’air ambiant sous pression positive continue (PPC), d'un masque à poser de manière étanche sur le visage, et d'un circuit reliant les deux dispositifs.
Traitement masque PPC

Indolore et très efficace pour réduire les symptômes de l’apnée du sommeil et préserver votre santé, ce traitement peut être difficile à adopter par certains patients, qui peuvent avoir du mal à supporter le masque de PPC. Le rôle du prestataire prend alors tout son sens, tout d’abord pour le choix du masque adapté aux besoins uniques du patient, pour l’optimisation des réglages afin qu’il soit ajusté confortablement sur son visage, mais également pour soutenir sa motivation à se traiter chaque nuit.

 

Un traitement qui repose sur l’adaptation du patient et la technologie des appareils

La mise en place d’un traitement avec masque et appareil de PPC implique quelques changements dans les habitudes de vie et de sommeil des patients. Les masques créent une nouvelle sensation sur le visage, il faut s’habituer à respirer face à la pression continue, et au fait d’être relié à un appareil pendant son sommeil, ce qui nécessite parfois un ajustement de sa position de sommeil. Parfois, un masque ou un réglage inadapté génère des effets indésirables, de l’inconfort, un bruit anormal émanant de la machine, des rougeurs aux yeux ou des marques sur la peau, similaires à des marques d’oreiller, temporairement visibles au réveil.

Si c’est votre cas, ne vous découragez pas ! Des solutions concrètes existent et vous n’êtes pas seul ! Sous la supervision de votre médecin, votre prestataire est missionné pour vous accompagner au mieux à vous approprier ce traitement afin de ressentir les bénéfices attendus le plus rapidement possible.

 

L’innovation technologique des appareils de PPC pour améliorer le confort du patient 

Bien des avancées technologiques permettent d’améliorer le confort des patients qui rencontrent des difficultés pour supporter le masque de PPC. L’humidificateur chauffant peut, par exemple, être recommandé en cas de sensation de sécheresse dans la bouche et/ou le nez. Certains appareils de PPC proposent également des réglages de confort afin de relâcher la pression positive lors de l’expiration, ce qui facilite la respiration. 

Les appareils de PPC peuvent également faciliter l’endormissement en limitant temporairement le la pression de démarrage.

Autant de technologies qui améliorent le confort et facilitent l’utilisation d’un appareil de PPC augmentant ainsi sa durée d’utilisation sur le long terme. L’utilisation de la PPC est en effet indispensable pour que la réduction du nombre d’apnées pendant le sommeil bénéficie à votre santé. L’observance du traitement chaque nuit est le pilier de l’efficacité d’un traitement par pression positive continue.

 

 

Le rôle du prestataire pour aider le patient à supporter le masque PPC

Changer ses habitudes de vie et de sommeil, et s’habituer à supporter son masque PPC toute la nuit peut prendre un peu de temps, de quelques jours à plusieurs semaines : cette phase délicate est parfaitement normale. Pour la surmonter dans les meilleures conditions, les patients ont tout à gagner à communiquer de leurs difficultés avec leur prestataire de santé et avec leur médecin afin d’obtenir des conseils personnalisés. Les potentiels désagréments rencontrés avec les masques et appareils sont différents pour chaque patient. Des solutions concrètes et adaptées à chaque patient sont indispensables à la réussite du traitement !

 

 

Surmonter les effets secondaires pour mieux supporter le masque PPC 

Un traitement par pression positive continue peut engendrer l’apparition d’effets secondaires qui entachent la qualité ou le confort du sommeil ou impactent de manière indésirable la vie des patients. La gêne ressentie au niveau du masque fait partie des premières causes d’inobservance d’un traitement par PPC. Heureusement, quelques réglages sur le masque ou la machine suffisent souvent à surmonter ces petits défis.

 

 

Quels effets secondaires relatifs au masque de PPC un patient peut-il rencontrer ?

Les fuites au masque

Les fuites au masque représentent l’effet indésirable relatif au masque le plus courant. Elles peuvent résulter d’une mauvaise mise en place ou d’un ajustement inapproprié du harnais, c’est-à-dire d’un serrage excessif ou insuffisant de ce dernier. Elles peuvent également être constatées si le masque a été mal assemblé, ou si une pièce du masque est abîmée voire manquante. Ces fuites indésirables, ou involontaires, apparaissent lorsque le masque n’est plus étanche. Elles se manifestent par un bruit ou un sifflement causé par un échappement d’air sous pression qui s’évacue de la bulle du masque au niveau des joues, du menton ou des yeux. Pour remédier à ce problème courant, contactez votre SomniCoach pour revoir ensemble la procédure d’assemblage de votre masque et les conseils pour adapter le serrage du harnais.

A noter : les fuites involontaires sont à distinguer des fuites volontaires, qui s’échappent de manière normale, en général sur le devant du masque et de manière silencieuse, via le dispositif de fuite (en général une petite grille) conçu par le fabricant pour expulser le CO2 expiré par le patient à chaque cycle respiratoire. 

Les marques sur le visage

Les patients équipés d’un masque de PPC dans le cadre d’un traitement de l’apnée du sommeil peuvent également faire face à des marques ou à des irritations cutanées, notamment sur le visage au niveau du contact entre la peau et le masque. Des problèmes d’allergie, cependant très rares, peuvent également se manifester en réaction à la composition du masque. 

En fonction de vos difficultés, votre SomniCoach vous proposera des solutions concrètes (astuces et conseils d’utilisation, d’entretien et de nettoyage, réévaluation du modèle du masque en visio ou au domicile) afin de remédier rapidement à votre gêne ou à votre inconfort.

Les irritations oculaires ou conjonctivites

En cas de fuites involontaires répétées de manière récurrente vers les yeux, une irritation oculaire, voire le développement d’une conjonctivite peut apparaître. Les solutions apportées pour éliminer les fuites involontaires permettent d’éviter cet effet secondaire indésirable. En cas d’infection au niveau des yeux, ou de la peau du visage, contactez votre médecin traitant pour bénéficier d’un traitement adapté.

Les effets secondaires relatifs à la pression

En cas de pression trop élevée (ressenti du patient) ou de respiration par la bouche avec un masque nasal, le patient peut être incommodé par un problème d’aérophagie. Le patient peut également évoquer une sensation de suffocation qui serait liée à une pression trop basse ou au contraire trop forte (le patient n’arrivant pas à suivre le rythme continue de la machine). La sécheresse nasale et buccale, ou bien la rhinite passagère sont également des effets secondaires parfois observés, en particulier lors des premières semaines de traitement. La pression d’air exercée dans les voies aériennes peut entraîner une réaction excessive des muqueuses, qui nécessitent un petit temps d’adaptation et d’ajustement afin de trouver un nouvel équilibre de niveau de sécrétion.  Pour chacun de ces effets secondaires, des solutions existent : parlez-en à votre médecin et à votre SomniCoach.

 

Conseils et solutions pratiques pour mieux supporter son masque de PPC

Parmi les solutions disponibles, certaines vous permettent de prévenir la survenue d’effets secondaires potentiels du traitement contre l’apnée du sommeil. D’autres solutions concrètes et pratiques vous permettent par ailleurs de les surmonter si vous devez y faire face. Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter votre SomniCoach pour être conseillé sur la démarche à suivre.

 

Être équipé d’un masque de qualité, adapté à ses besoins

Le masque est un dispositif essentiel à la réussite de votre traitement. Positionné sur votre visage, son modèle, sa forme, ses matériaux ont un impact significatif sur votre confort et votre ressenti.  Il est donc nécessaire d’identifier le masque idéal pour vous : adapté à votre prescription, mais également à vos habitudes de sommeil, vos préférences et à la morphologie de votre visage. Pour cela, appuyez-vous sur l’expertise de votre SomniNurse lors de sa visite à domicile.

 

Être accompagné par un expert pour définir la bonne taille et les réglages adéquats du masque

Un masque trop grand ou trop petit va également entraîner des effets secondaires indésirables tels que les fuites ou les irritations cutanées dues au serrage excessif. Votre masque, s’il est à la bonne taille et bien ajusté, doit être étanche et stable, c’est-à-dire adhérer à votre visage malgré les mouvements lors de votre sommeil, mais sans que vous ne ressentiez ni douleur ou ni gêne. 

Définir la bonne taille de harnais et de bulle (partie du masque qui couvre le nez ou le nez et la bouche) est donc primordial. Votre SomniNurse a été spécifiquement formée sur les masques pour le traitement par PPC et vous proposera un test “en condition” afin de valider du bon modèle et de la bonne taille de votre masque.

 

Être formé au démontage, entretien et montage de son masque 

Un masque sale, mal assemblé ou pour lequel une pièce s’avère manquante ne fonctionne pas correctement, ce qui impacte fortement l’efficacité et/ou le confort de votre traitement. Votre masque doit donc être démonté, nettoyé et remonté entièrement de manière très régulière, ceci afin de garantir une bonne hygiène et éviter les marques au visage telles que les rougeurs, mais également pour assurer la durabilité et l’efficacité de votre matériel. 

Cependant, démonter et remonter son masque, avec toutes les pièces positionnées au bon endroit requiert parfois un peu d’entrainement. Pas de panique : votre SomniNurse prend le temps de bien vous former aux étapes nécessaires à cet entretien afin que vous puissiez les reproduire en toute autonomie.

Utiliser des accessoires de confort

En cas de sécheresse buccale, ou de rhume/rhinite, l’utilisation d’un humidificateur chauffant peut s’avérer une solution de choix ! Demandez conseil à votre SomniCoach concernant les réglages adaptés à votre appareil et à vos besoins. 

Tester certains réglages de confort

Les appareils modernes de PPC proposent des réglages de confort afin de limiter la pression lors de l’expiration. En détectant la fin de l’inspiration du patient, l’appareil relâche temporairement la pression jusqu’à la fin de l’expiration. Cette technologie avancée assure un confort respiratoire supérieur, et permet de limiter l’apparition de certains effets secondaires liés à la forte pression, tels que l’aérophagie. Parlez-en à votre SomniCoach qui adaptera les réglages en accord avec les recommandations de votre médecin

 

Consulter votre médecin en cas de problème persistant avec votre masque PPC

Malgré une utilisation fine de votre appareil de PPC et l’emploi d’un masque adapté, vous avez toujours du mal à supporter le masque PPC ? Lorsque les problèmes persistent, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé. En collaboration avec votre prestataire, votre médecin vous aidera à envisager des ajustements de prescription, ou dans le cas (très rare) d’une d’intolérance avérée à la PPC, un traitement alternatif.

 

Pour vous aider à supporter le masque de PPC, vous pouvez compter sur l’expertise de SomniPlanet. Nos équipes vous aident autant à mettre en place des solutions techniques qu’à garder votre motivation à long terme. L’objectif : que chaque nuit de sommeil vous soit réparatrice et contribue à préserver votre santé !